Expeditions

grand nord

Kangiqtugaapik

Terre de Baffin

(1999)

A la mi-novembre, le soleil ne fait qu'effleurer l'horizon et le jour ne dure que quatre heures. En cas de blizzard,

les journées diminuent encore plus vite au point que la photographie devient difficile.

Les images images que vous découvrirez

sont issues de mes archives. Beaucoup d'années se sont écoulées depuis.

Baie d'Hudson

Victoria island 

(1999-2000)

 

Dans le Grand Nord canadien à l'heure où l'hiver arrive, les ours polaires se rassemblent sur les côtes et attendent que la mer gèle pour y aller chasser.

Baffin Island
Survol de la Terre-de-Baffin
Patricia Bay
Proche de l'île de Burns
Sur l'île de Burns
Un repos mérité pour les chiens
Le retour se fera à la lumière des étoiles
Kangiqtugaapik, après plusieurs jours de blizzard, il est temps d'aller relever les filets...
Dans le chaos de la banquise, mieux vaut avoir l'oeil ouvert, l'ours rôde...
après avoir creusé un trou sur la banquise, l'inuit peut enfin glisser son filet.
Lorsqu'il reviendra, il faudra à nouveau casser la glace...
Un travail pas toujours récompensé
Mais aujourd'hui, la pêche a été bonne.
Une ourse vient d'émerger à quelques mètres... c'est le quotidien de l'inuit
L'ourse et son ourson. Un deuxième se trouve au sommet de l'iceberg !
Cette maman réprimande son ourson...
Encore une visite inattendue !
Novembre 1999, ouest de la baie d'Hudson
Cet iglou me protégera du vent et un peu du froid !
Au matin la porte de l'iglou sera découpée à la scie.
Un brave compagnon
fière allure...
Seul, j'effectue ma première sortie avec les chiens.
La photo devient difficile, et les ruptures de film sont fréquentes
Privilège d'une rencontre
La tente sera montée en quelques minutes
Tony Otuk, il était la mémoire de l'arctique
Rien ne pouvait lui échapper
Le boeuf musqué
La température avoisine les - 55 C°.
Le petit reste toujours bien protégé
Victoria Island
Unique moyen lorsqu'il s'agit de découper le poisson...
La cuisine...
Les bateaux resteront figés pour sept à 8 mois
Inuk de la côte Ouest de la Baie d'Hudson
Crépuscule
Lièvre arctique
Lagopèdes
Glouton, il est rare de pouvoir l'observer
A l'aise dans sa fourrure...
Il croit être bien caché
Ma préférée...
Lièvre arctique au gîte
Caribous dans les environs d'Anderson Bay, île Victoria
Lagopède des saules
Novembre, côte ouest de la baie d'Hudson.
Je réalise mon rêve...
Alors que sa mère s'est assoupie, cet ourson veille sur elle...
C'est le moment de se retirer
Il faut retourner chasser
Et c'est suivie de ses oursons qu'elle y va...
L'instant magique
Avant de s'engager dans une telle aventure, mieux vaut aimer le froid...
Un regard...

Alaska Denali

Kodiak-Peters Hills-Kobuk

(1991-1996-1997-2005)

Du premier voyage initiatique à la dernière expédition. Je livre ici quelques images d'un parcours peu ordinaire, celui dont je rêvais depuis gamin. Je l'ai fait et j'encourage toutes celles et ceux  qui auraient un projet d'oser y aller...

Région de Juneau
Loutre
Denali
1996 Vol au-dessus de l'île de Kodiak
Va falloir ouvrir l'oeil...
Pour cette mère et ses deux oursons la chasse devient plus facile
Un ours passe son chemin...
Mon premier face à face...
Le nid d'aigle
Deux magnifiques aiglons attendent leur pitance
A quelques mètres du camp.
L'Ours et le Goéland.
Cette mère a deux oursons qu'elle doit protéger.
Là, c'est chaud...
Autre grand moment...
1997 C'est parti pour Peters Hills
Plutôt hostile mais ce sera mon chez moi pour un mois !
De l'espace pour planter ma tente...
Une belle aventure qui a été minutieusement préparée
Les vents dominants ont sculpté la neige
C'est ici avec en arrière plan le mont McKinley qu'a été établi mon camp.
La chaîne des monts Alaska
L'aube
The Alaska Range
Une mère grizzli et ses deux oursons rôdent autour de la tanière
Les oursons passent leurs journées à jouer
Creuser un trou et ensuite le défendre... des parties de luttes à n'en plus finir pour ses oursons
Elles sont d'époque...
L'ours a fait ses griffes...
La tanière que j'ai pu visiter bien des jours après leur départ...
Le cheminement pour atteindre la tanière a souvent été compliqué.
Crépuscule
Septembre 2005, je quitte Fairbanks pour Minakokosa
Lac de Minakokosa
L'aube
Faucon
Sur la Beaver Creek
Crépuscule sur la Kobuk
Des aurores vont illuminer le ciel et comme les jours précédents, je vais passer la nuit dehors.
Aurore boréale
Comme une grande écharpe.
Un côté assez mystérieux...
Certains bras de la rivière sont peu engageants...
Ecureuil terrestre arctique
Spermophile arctique
Lagopède des saules
L'élan ou l'orignal
Elan femelle et son petit.
L'hermine
Seul et heureux...
Un nouveau jour se lève.
et une journée magnifique m'attend.
Juste beau.
Le loup et l'ours sont venus rôder autour de ma tente.
Un grizzli s'ébat à quelques mètres.
Ils sont des milliers à remonter la rivière.
Le Chum, appelé aussi Keta est présent d'Alaska au Japon.
Ce n'est pas tous les jours ainsi...
J'ai moi même copié l'ours...
Et moi aussi je remonte !
Un endroit sublime pour monter la tente.
Dans la forêt il règne un silence religieux, quand soudainement une lueur étrange illumine le ciel.
L'Alaska est à la porte de l'automne.
Les premières neiges arrivent.
Les petites maisons colorées du village de Kobuk, terme de mon expédition.
Le terminal de Kobuk... un avion par semaine !
L'aventure infiniment belle  a pris fin.
L'avion me ramène vers Kotzebue. Nous sommes deux passagers.
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now